• John Ford (1895-1973)

    "Le secret c'est de tourner des films qui plaisent au public et d'arriver pourtant à y introduire sa personnalité [...] Dans mon oeuvre je ne compte pas dix films où j'aie pu m'accomplir suivant mes goûts et mes affinités, car être son producteur, donc soumis aux distributeurs, ne donne guère plus de liberté."

  • Alfred Hitchcock (1899-1980)

    "Un cinéma c'est comme un écran devant un tas de fauteuils qu'il faut remplir. Il me faut "faire du suspense". Sans cela, les gens seraient désappointés. Si je tournais Cendrillon, ils ne seraient contents que si je mettais un cadavre dans le carrosse."

  • Michelangelo Antonioni (1912-2007)

    "Mon métier est de mettre en scène, mais c'est aussi le métier de vivre, d'avoir des rapports avec mes semblables, de faire des expériences."

  • Ingmar Bergman (1918-2007)

    "Que je sois croyant ou incroyant, païen ou chrétien, je veux être un des artistes de la cathédrale qui se dresse sur la plaine, parce qu'une partie de moi-même survivra dans la totalité triomphante, dragon ou démon, peu m'importe."

  • Roberto Rossellini (1906-1977)

    "Même si je possède, en ce domaine, quelque habileté, le cinéma n'est pas mon métier. Mon métier est celui qu'il faut apprendre chaque jour et que l'on ne cesse jamais de décrire. C'est le métier d'homme."

Le sésame du critique

Reserving judgements is a matter of infinite hope.

(Réserver son jugement c'est entretenir un espoir infini.)

in : The Great Gatsby (Francis Scott Fitzgerald)Oh là là !

  • John Cassavetes (1929-1989)

    "Le cinéma est une aventure, l'une des dernières qui nous restent." (entretien avec Michael Ventura, lors du tournage de "Love Streams/Torrents d'amour", 1983).

  • Andreï Tarkovski (1932-1986)

    "Le film devrait être pour l'auteur et pour le spectateur un acte moral purificateur."

  • Luis Buñuel (1900-1983)

    "Octavio Paz a dit : Il suffit à un homme enchaîné de fermer les yeux pour qu'il ait le pouvoir de faire éclater le monde. J'ajoute, moi, en le paraphrasant, il suffirait que la paupière blanche de l'écran puisse refléter la lumière qui lui est propre pour faire sauter l'Univers."

Bien cordialement,

CIneAr

Potemkine 1925 S. M. Eisenstein

La Passion de Jeanne d'Arc 1928 Falconetti Carl Dreyer

L'Age d'Or 1930 L. Bunuel

Queen Kelly 1928 G. Swanson E. von Stroheim

Citizen Kane 1941 O. Welles

City Lights 1931 Chaplin

The Cameraman B. Keaton 1928

Jour de fête J. Tati 1949

Some Like It Hot Wilder 1959

Design for Living E. Lubitsch 1933

Loulou G.-W. Pabst L. Brooks 1928

L'Ange bleu 1930 M. Dietrich

M le Maudit 1931 F. Lang

The Big Sleep Hawks 1946

To Be or Not To Be E. Lubitsch 1942

La Belle et la Bête Cocteau 1946

Casque d'Or 1952 S. Signoret S. Reggiani

La Bête Humaine 1938 J. Gabin S. Simon

Le Voleur de bicyclette 1948 Vittorio De Sica

Rome, ville ouverte 1945 Anna Magnani

2001 Odyssée de l'espace Kubrick 1968

Alien R. Scott 1979

Apocalypse Now Brando 1979

Breaking the Waves L. von Trier 1996

Délivrance J. Boorman 1972

Voyage à Tokyo 1953 Ozu S. Hara

Les Amants crucifiés Mizoguchi 1954

Les Sept samouraïs 1954 Kurosawa Mifune

Charulata S. Ray 1964

The Assassin Hou Hsiao-Hsien 2015

Soupçons 1941 Hitchcock C. Grant

The Rope 1948

Rear Window Hitchcock 1954

Vertigo 1958

The Birds 1963

Rio Bravo Hawks Wayne 1959

The Searchers Ford 1956

Day of the Outlaw 1959 T. Louise

Johnny Guitare N. Ray J. Crawford 1954

Django Unchained 2012

Singin' in the Rain G. Kelly S. Donen 1952

A Star is Born G. Cukor, J. Garland 1954

Cabaret B. Fosse, L. Minnelli 1972

Victor Victoria B. Edwards, J. Andrews 1982

Carmen C. Saura, A. Gades, L. del Sol 1983