Ossessione [1943]

La terra trema [1948]

Bellissima [1951]

Senso [1954]

Le notti bianche [1957]


Luchino VISCONTI

(2 novembre 1906, Milan - † 17 mars 1976, Rome) 

 


« [...] Ce n'est pas vers les amours de Swann et d'Odette ou vers les marines d'Elstir, ni vers l'autocontemplation déliquescente de Dorian Gray qu'il s'est acheminé, mais vers  un univers que hantent la trahison, la délation des amants, le meurtre d'une enfant jetée dans un puits après avoir été violée, la rivalité des frères, le viol et la mise à mort d'une mère, la folie d'un prince, la dégradation d'un roi et de ses rêves wagnériens qui ont été les rêves de l'Europe, la naissance et le déferlement du fascisme et du nazisme. Matériau sans douceur, à travers lequel il s'atteint « en soi-même » et nous atteint dans une zone secrète où nous sommes tous exposés. »

 

[Laurence Schifano, Visconti, une vie exposée. Avant-propos, Janvier 2009]


 

Rocco e suoi fratelli [1960]

Il gattopardo [1963]

Vaghe stelle dell'Orsa [1965]

L'Étranger [1967]

Les Damnés [1969]

Morte a Venezia [1971]

Ludwig, le Crépuscule des Dieux [1973]

Gruppo di famiglia in un interno [1975]

L'innocente [1976]