Muhammad Ali quitte le Centre d'induction des forces armées. Avec d'autres compatriotes, il refuse d'être incorporé (28 avril 1967).